L’entreprise Primatesta change de tête

Passage de témoin réussi entre Philippe Primatesta et Thomas Le Hir.
Cet hiver, Philippe Primatesta a cédé l’entreprise familiale de peinture-décoration-ravalement à Thomas Le Hir. Le jeune entrepreneur conserve l’activité exercée depuis 1955 du côté de Menez Saint-Jean, mais surtout l’ensemble du personnel, soit sept salariés.

Créée par son grand-père, reprise par son père, l’entreprise de Philippe Primatesta rayonnait déjà en Pays fouesnantais lorsqu’il a décidé de passer la main à Thomas Le Hir. « Je ne change rien », assure celui qui « voulait être autonome, libre de ses décisions », après quinze ans de métier du bâtiment, en bureau. « Outre les ravalements, nous sommes spécialistes des travaux d’intérieur : revêtement de sol, peintures, tapisseries, parquets ». L’entreprise œuvre surtout chez les particuliers, en rénovation. « Par ailleurs, nous recherchons d’ores et déjà un peintre, pour pallier un départ à la retraite ».

Envoyez nous un message

Envoyez nous un message icon